13/12/2017

La “Pépinière des Lucioles” scintille enfin rue Charrière…

Infos•culteurs
Au beau milieu du 11e arrondissement, au bout de la rue Charrière, un coin de campagne a vu le jour sur un toit-terrasse de 200 mètres carrés. Un espace mis à disposition par la société ENEDIS et mis en valeur par les jardiniers de Pépin Production, bien décidée à y voir prospérer l’une de leurs pépinières collectives…
Mercredi 4 octobre. Les rayons du soleil brillent sur les pousses d’anémones, de cyclamens et de fraisiers amoureusement entretenus par les bénévoles de Pépins production. Au sol, des brins de paille indiquent le chemin aux visiteurs tandis que des bancs en bois installés ça et là invitent à écouter le silence, que seuls les oiseaux semblent oser perturber de leur chant. Le clocher voisin sonne midi et l’ont jurerait presque être à la campagne… Dans quelques minutes, Pénélope
Komitès, adjointe à la Maire de Paris, François Vauglin, maire du 11e et Eric Salomon, Directeur régional d’Enedis Paris, annonceront officiellement l’ouverture de la Pépinière des Lucioles en compagnie d’Amélie Anache, fondatrice de Pépins Production et de son équipe de bénévoles. “Ce projet montre qu’il existe un rapport fort entre végétalisation et lien social”, insiste François Vauglin. Et pour cause : ici, les habitants du quartier sont invités à venir se fournir en pousses de plantes potagères et d’ornements, tout en apprenant comment les cultiver lors d’ateliers organisés le mercredi soir. “Un bon moyen de démystifier le jardinage et de ne pas avoir peur de se tromper, de demander des conseils”, explique Juliette, membre active de l’association. Une belle histoire qui n’en n’est qu’à ses balbutiements, puisque jardiniers et paysagistes doivent encore installer une serre sur la toiture-terrasse et investir une zone en pleine-terre de 110 mètres carrés. Il y germera des plantes d’ombres, une première étape pour les végétaux qui partiront bientôt embellir les habitations des riverains !

#parisculteurs