22/12/2017

Des trophées pour saluer les meilleurs projets d’agriculture urbaine à Paris

Ce mardi 5 décembre, était organisée la toute première édition des Trophées de l’agriculture urbaine, destinée à récompenser les projets – et bien sûr leurs porteurs ! – les plus remarquables. Au total, ce sont six distinctions qui ont été remises par Pénélope Komitès, Adjointe à la Maire de Paris chargée des espaces verts, de la nature en ville, de la biodiversité, de l’agriculture urbaine et des Affaires funéraires dont trois à des équipes lauréates des Parisculteurs-Saison 1…
Il est 18h30 et l’hiver étend son manteau de froid sur le parc de Bercy. Malgré la température, les canards barbotent dans les canaux, loin d’imaginer que dans quelques minutes seront remis des trophées inédits. Ce soir, des porteurs de projets seront distingués, pour récompenser l’intelligence, la capacité de production ou encore l’impact social remarquable de leurs jardins partagés et autres potagers urbains. “Cette soirée est pour nous l’occasion de faire un bilan, de constater le succès de ces réalisations et de remarquer, avec plaisir, que chacune a permis de créer du lien social d’une manière ou d’une autre”, explique avec enthousiasme Pénélope Komitès, juste avant d’annoncer le verdict du jury composé, entre autres, de représentants de la Ville, de membres de l’équipe du Potager du roi et de celle de la Chambre d’agriculture d’Île-de-France.

Parmi les récompensés, l’équipe d’Aéromate, qui a reçu le Trophée Alimentaire pour la ferme Lachambeaudie, sur le toit du centre médical de la RATP (12e) ; celle de Vergers Urbains pour son action dans le quartier de la Chapelle (18e) et sur le toit du gymnase Jean Dame (2e), mené en collaboration avec Toits vivants, distinguée dans la catégorie Biodiversité ; la startup Hydropousse, gagnante du Trophée Innovation pour ses réalisations dans le cadre des Grands Voisins (14e); Emmaüs Solidarité, qui s’est vue décerner le Trophée Solidarité pour ses actions au square Jessaint  (18e) ; le personnel de la médiathèque Marguerite Yourcenar (15e), pour l’installation de son jardin pédagogique , récompensé dans la catégorie Projet Réplicable ; et enfin l’association Veni Verdi, coup de cœur du jury notamment grâce à son potager aménagé au sein du collège Pierre Mendes France (20e).

Le sourire aux lèvres, toutes les équipes gagnantes sont finalement reparties avec l’un des six trophées verdoyants conçus par les équipes du Fleuriste municipal de la ville de Paris. Six récompenses vivantes, impliquant attention et entretien, comme pour rappeler que cette soirée ne constituait en rien un aboutissement, mais bien une étape du grand processus visant à faire de la Capitale une ville comestible et plus agréable à vivre… 

#parisculteurs