09/10/2018

Paris, capitale brassicole ?

Suite au succès de l’opération “Houblon”, celle-ci revient pour une seconde saison. Teaser de cette nouvelle édition, en compagnie de Camille Lamelot, cheffe de mission végétalisation et agriculture urbaine.
C’était une première : en novembre 2017, Paris lançait un appel à projets destiné à favoriser la culture du houblon en ses murs. Presqu’un an plus tard, avec un linéaire planté d’un kilomètre de long, les récoltes sont là, des 400 plants du centre sportif Déjerine, dans le 20e arrondissement, à ceux, de Polygone, dans le 12e arrondissement. “Nous avons été surpris, observe Camille Lamelot. Même s’il s’agit de premières récoltes, celles-ci ont été concluantes. Cela confirme que le houblon est une plante qui s’adapte bien au milieu urbain.” La grimpante, qui affectionne les hauts murs, rempile donc pour un deuxième round : “Il y aura cette fois-ci une vingtaine de sites, pour en tout un kilomètre de linéaire et une surface de plus de 5 500 m².” Quelques sites appartenant à des partenaires seront proposés, dont les noms encore secrets, seront dévoilés à la mi-octobre, lors de la mise en ligne de l’appel à projets. 

#parisculteurs